Texte et décor et Mise en Scène :
      Jean-Paul CATHALA

très librement inspiré d'un conte populaire Mongol

Costumes :
Laure VEZIA

Musique et réalisation sonore :
Pierre LARDENOIS

avec :
Philippe AUDIBERT

 

 

www.avant-quart.com

Pour la tournée 2010 / 2011 - joindre philippe Audibert : 06 14 60 98 29

   
  à partir de 4 ans
  Dossier Imprimable  

 
   

Hailibu est un garçon honnête et beau. Il vit dans un tout petit village des hauts plateaux de Mongolie. Il a une passion : les animaux et, s'il lui arrive de chasser, c'est uniquement pour nourrir sa famille et son village.
Un jour, se promenant près d'un lac, il délivre des griffes d'un grand oiseau noir une étrange petite bête qui se trouve être la fille du roi dragon des océans du Sud.

 

Marionnette d’ombres chinoises en peau de buffle

 

Ce dernier, en guise de récompense pour avoir sauvé sa fille, lui offre une perle qui va permettre à Hailibu de comprendre le langage de tous les animaux, mais à une condition : ne jamais révéler son secret sous peine d'être transformé en statue de pierre.

 
     
 
Marionnettes d’ombres chinoises en peau de buffle
 
 

 
 
 

Alors Hailibu brise son arc, évidemment et passe désormais son temps en conversations sans fin avec toutes les bêtes de la terre.
Mais un jour un hibou de ses amis le prévient de l'imminence d'une catastrophe qui détruirait le village. Hailibu alerte aussitôt les habitants qui ne le croient pas car ils le méprisent depuis qu'il ne chasse plus pour eux.
Notre héros, pour les convaincre, est obligé de dire la vérité. Il est aussitôt transformé en statue de pierre et le village est détruit.

 
Les armes de Hailibu (Artisanat mongol)
 
         
   

Seulement, la fille du roi dragon est tombée amoureuse de ce si beau garçon. Elle supplie son père de la transformer en jeune-fille, ce que finit par accepter le monarque des océans. La voici devenue la belle princesse Saryha. Munie d'un petit marteau magique elle se précipite alors vers la place du village et délivre Hailibu du maléfice de la pierre. Dans l'instant le village se reconstruit tel qu'il était au début de notre histoire.
Tout ceci n'était donc qu'un étrange rêve, pensent les habitants ? La jeune-fille est bien là pourtant. Alors une joyeuse vie peut commencer pour Hailibu et Saryha.

 

Marionnette en peau de buffle

 
 

 

 
  Les costumes, les objets, les instruments de musique, les tentures, sont d'authentiques produits de l'artisanat Mongol ou Chinois. Ce qui donne au spectacle son cachet étrange et si particulier.
Philippe Audibert est un habitué des spectacles pour les plus jeunes. Il a longtemps présenté la belle histoire de «Titome et l'Oiseau Flamme».
Pour lui, ce nouveau spectacle est écrit sur mesure.
 
Le costume de Hailibu

Flûte de Hailibu (jade et argent)
 

Cloches de bronze servant au spectacle
     
 

Le texte peut se lire à des niveaux divers, ce qui permet à des tout petits d'y prendre un plaisir émerveillé, mais à des plus grands de réfléchir sur la nécessité de la chasse par exemple, sur la protection des animaux, sur les mystères de la nature et bien d'autres choses encore. Sans compter la découverte d'un pays lointain et inconnu où les chevaux sont rois.

 

L'Exposition
 
  Le spectacle sera accompagné d’une petite exposition à la mesure des enfants, mais constituée d’objets authentiques. Ce sont les célèbres papiers découpés chinois qui tiennent de la prouesse artisanale, ainsi que quelques marionnettes et ombres chinoises en peau de buffle qui peuvent inspirer les enfants dans leurs futures créations  
     
  Papiers découpés chinois.  
     
  Marionnettes du théâtre d’ombres chinoises.  

- ci-dessus : Papiers découpés chinois.

- ci-contre : Marionnettes du théâtre d’ombres chinoises

- ci dessous : Marionnettes à tiges (1950 - 1960)

 
     
  Marionnettes à tiges (1950 - 1960)  

Accueil | Spectacles Tout Public | Spectacles Jeune Public | Documentaires-Théâtre | Lectures | L'Equipe | Son Parcours | Son Histoire | Les Editions | Partenaires |
Copyright © 2010 Théâtre Avant-Quart - Lézignan Corbières - Aude